fbpx

5 idées de revenus passifs à mettre en place depuis chez soi

Un revenu passif est le contraire du revenu actif. Pour obtenir un revenu actif, vous allez travailler, la plupart du temps en tant que salarié, un certain nombre d’heures dans le mois dans le but d’obtenir un revenu. Vous échangez votre temps contre de l’argent. C’est tout le contraire des revenus passifs.

Le revenu passif est un revenu décorrélé du temps que l’on passe à travailler dessus. Vous avez déjà certainement lu ou entendu que l’on pouvait gagner de l’argent sans rien faire. Ce n’est pas exactement vrai, on gagne plutôt de l’argent sans rien faire à un instant T sur le travail et les actions que l’on a accompli précédemment. On parle ici de revenus passifs. Il faut donc nuancer le « sans rien faire ».

Voici des idées de revenus passifs à mettre en place facilement et relativement rapidement.

L’affiliation

L’affiliation est sans doute le revenu passif le plus utilisé ces derniers temps et continue de se démocratiser.

Vous allez faire la promotion de produits ou services qui appartiennent à quelqu’un d’autre. Vous toucherez une commission pour chaque vente qui sera passée par vous.

Le principal avantage et non des moindres, vous n’avez pas à créer de produits pour engranger des gains. Vous n’avez pas besoin non plus de gérer de service après vente. Vous êtes simplement un intermédiaire.

L’affiliation, pour qui ?

Vous n’avez pas besoin de connaissance très particulières pour vous lancer dans l’affiliation. Il vous sera seulement nécessaire de posséder une audience (Youtube, Instagram, Blog, groupe Facebook, etc…). Il vous sera utile de savoir manier un minimum les mots pour donner envie à votre public d’acheter un produit.

Comment ?

Il existe de nombreuses plateformes qui proposent des programmes d’affiliations.

Une fois votre/vos programmes d’affiliation choisis, vous allez devoir faire la promotion en intégrant les liens sur divers supports. Vous pouvez utiliser les réseaux sociaux (Facebook, YouTube, Instagram, Pinterest…), votre blog si vous en possédez un, des Emails en faisant des campagnes mailing, des ebooks en intégrant les liens dans votre texte, etc…

Temps consacrés / gains ?

Le temps que vous allez dédier à l’affiliation est aléatoire en fonction du nombre de programmes choisi et du nombre de supports sur lesquels vous allez faire la promotion. Cela reste cependant peu de temps comparé à celui qui doit créer son produit avant de le vendre.

Découvrez la formation de Nina sur l'affiliation
Découvrez la formation de Nina sur l’affiliation – créer des revenus passifs

Les gains vont dépendre du programme d’affiliation que vous aurez choisi. Vous pouvez toucher une petite commission (entre 1% et 2% du prix de vente et jusqu’à parfois 70%). Les plus grosses commissions seront sur des produits numériques. Si vous n’avez pas de blog ou de chaîne Youtube, vous aurez bien entendu un gros travail de longue haleine pour créer votre audience auparavant. L’affiliation est juste un moyen de monétiser cette audience.

Mon conseil

Prenez le temps de choisir un produit qui correspond à vos valeurs, votre public et que vous avez déjà testé vous-même. Les produits numériques sont facile à créer et ne sont pas tous de qualité. Vous risqueriez de perdre votre crédibilité si vous mettez en avant un produit de mauvaises qualités. C’est l’un de mes revenus passifs préférés.

Découvrez comment démarrer un business rentable en affiliation !

Le dropshipping

Le dropshipping ou “livraison directe” est un système tripartite où le client (le consommateur) passe commande sur le site internet du distributeur (le commerçant), lequel transmet celle-ci au fournisseur (le grossiste), lequel assure la livraison et gère les stocks ». (Wikipédia).

Vous êtes donc le dit commerçant et vous agissez en tant qu’intermédiaire entre le client et le détenteur des produits. Vous serez une market place (un peu comme Amazon ou Cdiscount) où vous allez mettre en vitrine des produits d’autres vendeurs.

L’avantage est que vous n’avez pas à assurer les commandes ni la gestion des stocks.

Le dropshipping, c’est pour qui ?

Pour les personnes qui ont des notions de commerce et qui disposent de suffisamment de temps pour alimenter régulièrement leur site, chercher des nouveaux fournisseurs et la promotion de leur produit. Contrairement à l’affiliation, même si vous ne gérez pas la logistique, vous devrez assurer le SAV des produits que vous vendez.

Comment faire du dropshipping ?

Il va vous falloir un site de dropshipping. Pour cela, plusieurs solutions s’offrent à vous. Acheter un site déjà tout fait (Vente2site, Cession-commerce…), acheter un site clef en main (via des agences spécialisées) ou créer votre site (avec un CMS comme  Prestashop, Shopify ou Dropizi).

La solution la plus simple pour un prix relativement modeste ($29 par mois) est Shopify. Vous pouvez profiter de 14 jours d’essai gratuit en ce moment pour créer votre première boutique en ligne.

Vous devez ensuite trouver des grossistes qui pratiquent le dropshipping (via des plateformes gratuites ou payantes qui regroupent les grossistes ou en contactant directement un fournisseur).

Une fois que vous avez les produits à mettre en avant sur votre site, vous devez rédiger les fiches produits. C’est une étape à ne pas négliger car cela va conditionner vos ventes. Faites-les avec soin pour donner envie à un maximum de personne d’acheter.

Vous pouvez ensuite faire de la publicité de votre site sur divers réseaux sociaux pour favoriser votre succès.

Temps passés / gains espérés

Vous allez devoir investir beaucoup de votre temps aussi bien avant de débuter votre activité que pour la développer. Les gains peuvent être importants mais restent variable. Au début de votre activité, vous allez devoir investir une partie de vos bénéfices pour vous développer. À long terme, vous pouvez tout à fait vivre de cette activité et la déléguer quasi en totalité.

Mon conseil

N’espérez pas faire des gains astronomiques dès le premier mois, il va falloir que votre site prenne place, que vous fassiez un maximum de publicité et surtout investir un peu d’argent pour vous développer.

Shopify
Shopify – dropshipping – revenus passifs

Je vous conseille également de suivre une ou plusieurs formations sur le sujet, car la vente n’est pas une compétence innée, et évolue constamment.

Et surtout, armez-vous de patience !

Découvrez mes 5 conseils indispensables en dropshipping !

La création de contenu

La création de contenu est un excellent moyen d’obtenir des revenus passifs. En effet, vous allez créer un contenu (article, vidéo, formation, ebook…) une fois et allez pouvoir générer des revenus pendant des mois ensuite en le monétisant.

Pour qui ?

Tout le monde peut créer du contenu, du moment que vous maîtrisez un minimum le sujet dont vous parlez et que vous êtes capable d’écrire des articles de blogs ou de parler devant une caméra.

Comment ?

Trouvez un sujet, structurez vos idées et notez tout ce dont vous souhaitez parler, prenez votre ordinateur ou votre caméra et lancez-vous.

Une fois le produit fini, il vous suffira de le publier sur une plateforme dédiée. Par exemple YouTube pour les vidéos, Amazon KDP pour les ebooks, un blog pour des articles…

Temps passé / gains escomptés

Le temps va dépendre du contenu que vous souhaitez produire. Vous allez mettre moins de temps à écrire un article que de produire une vidéo ou encore écrire un ebook. Cependant le gain sera également proportionnel au contenu créé. Vous allez gagner quelques centimes par vue sur une vidéo ou plusieurs euros pour une seule vente d’ebook. Plus vous allez avoir du contenu, et plus vous pourrez les monétiser.

Mon conseil

Créez un contenu qui vous ressemble. Votre contenu sera de meilleure qualité si vous avez pris plaisir à le créer. Créez sur un sujet/domaine que vous maîtrisez, cela vous facilitera la vie et vous aurez besoin de moins de recherches pour réaliser votre contenu.

Les partenariats rémunérés sur les réseaux sociaux

Le but va être de vous faire rémunérer par la personne ou l’entreprise avec qui vous établissez le partenariat.

Le partenariat sur les réseaux sociaux peut prendre plusieurs formes, mais la plus courante reste le placement de produits…

Les avantages sont nombreux : découvrir de nouveaux produits et être rémunéré pour cela, continuer de développer votre audience à travers un sujet qui vous passionne, toucher encore plus de personnes à travers vos posts.

Pour qui ?

Vous disposez d’un ou plusieurs comptes sur les réseaux sociaux et possédez déjà une petite communauté. Nul besoin de justifier de millions d’abonnés pour commencer à faire des partenariats. Vous pouvez vous lancer si vous avez une base de plus de 1000 abonnés.

Découvrez la formation de Nina sur l'affiliation
Découvrez la formation de Nina sur l’affiliation – créer des revenus passifs

Comment ?

Utilisez vos comptes sur les réseaux sociaux. Si vous n’avez que très peu d’abonnés, vous allez déjà devoir faire grandir votre communauté. Une fois cela fait, vous allez devoir trouver des partenariats.

Pour ce faire, vous pouvez directement démarcher une marque qui colle avec votre passion et vos valeurs. Vous pouvez également utiliser des plateformes dédiées aux partenariats tel que Influence4You, Octoly, Reech, Yoô…

Sélectionnez avec soin vos partenariats et créez des posts pour vos réseaux qui vont ressortir par rapport aux autres.

Temps passés / gains possibles

Vous pouvez développer cette activité en parallèle d’une activité principale. Plus votre nombre de partenariats et de réseaux sociaux utilisés est élevé, plus vous y passerez du temps.

Concernant les gains, n’espérez pas devenir riche avec de simples partenariats, nous parlons là d’un complément de revenu à moins que vous n’ayez des centaines de milliers/millions de followers et que vous êtes influenceurs.

Mon conseil

Ne faites pas de partenariats en masse avec toute sorte de marques. Vous devez rester cohérent avec vos idées et vos valeurs pour ne pas perdre votre communauté. De même, soyez transparent lorsque vous parlez d’un produit ou d’un marque à travers d’un partenariat. Votre communauté sera plus encline à vous faire confiance.

Les investissements

Votre argent à la capacité de se reproduire ! Vous pouvez choisir de dépenser votre argent dans des passifs (biens, services…) ou dans des actifs (placements).

L’avantage est que votre argent va se reproduire sans que vous ne fournissiez grand effort.

Vous avez énormément de possibilités d’investissements, certains étant plus rentables que d’autres et aussi et surtout plus RISQUES que d’autres. Voici quelques exemples de placements :

  • Investir dans la bourse
  • Acheter de l’immobilier
  • Acheter de l’art
  • Investir dans des start-ups
  • Investir dans la cryptomonnaie
  • etc…

Pour qui ?

Vous devez déjà avoir un pécule de départ pour faire un investissement. Vous ne pouvez pas vous lancer dans l’investissement avec 1 euro en poche et la peur de le perdre. La quasi totalité des investissements comportent des risques. Vous pouvez gagner gros, mais aussi perdre une partie ou la totalité de votre investissement.

Comment ?

Tout dépend de l’investissement que vous choisissez, mais vous pouvez maintenant tout faire depuis chez vous depuis divers sites Internet.

Prenez le temps de faire vos recherches afin de sélectionner l’investissement qui vous correspond et le bon site.

Temps passés / gains possibles

Le temps que vous allez passer sera un temps de recherches et de formations, car investir ne se fait pas sans réfléchir et connaître la société qui nous entoure. Vous devrez vous tenir informé en permanence sur les différents marchés. Les gains que vous pouvez retirer sont totalement variables et peuvent être très conséquents selon vos investissements et les risques pris.

Mon conseil

Ne vous lancez pas sur le premier investissement du premier site venu. Prenez le temps de vous informer, de comparer, de vous former sur cet exercice. Soyez patient et développez votre stratégie pour limiter les risques de perte.

Vous aimerez également :

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour noter

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 1

Pas encore de vote, soyez le premier !

Laisser un commentaire