Pourquoi et comment générer facilement des backlinks ?

Pourquoi et comment générer facilement des Backlinks ?

Si vous vous posez cette question, c’est que vous êtes conscient que vous disposez d’un contenu satisfaisant sur votre site internet mais que vous avez du mal à gagner des positions dans les SERP.

Pour atteindre les sommets des résultats de recherche, il vous faudra des backlinks. Alors, comment générer des backlinks ?

Backlinks : de quoi s’agit-il ?

Générer des backlinks, ok, mais de quoi s’agit-il au juste ?

Pour répondre à cette question, dirigeons-nous dans la vie réelle. Sans internet, qu’est-ce qui faisait, ou fait que vous trouviez une réponse à votre question.

Qu’il s’agisse de la recherche d’un bon restaurant ou d’un coiffeur dans votre ville, comment faisiez-vous pour obtenir une information répondant à votre requête ?

Soit, en demandant à votre entourage ou à un individu croisé dans la rue : c’est le fonctionnement des moteurs de recherche aujourd’hui. Soit en demandant à une personne d’autorité ou en trouvant un flyer dans un commerce local : ce qui schématise le fonctionnement des liens.

Pour aller plus loin dans notre exemple, si l’on compile l’ensemble des résultats que l’on aurait reçus, il existerait une pondération. En effet, on aurait tendance à donner plus d’importance à une réponse délivrée par une personne d’autorité plutôt que par un passant ou un simple flyer. Tout est une question de légitimité et de perception de celle-ci. Vous venez de faire un voyage dans la peau de Google.

Sur internet, le principe est le même. Le backlink est un lien qui émane d’un autre site vers le votre. Tous les liens ne se valent pas, loin de là. Si un lien pointant vers votre site provient d’une blog étrange, conçu il y a quelques heures seulement et dont la thématique et la langue ne sont pas les mêmes que votre blog, le lien ne vaudra rien. En revanche, si c’est le Journal N°1 de votre région qui vous recommande dans un article, le backlink sera fortement apprécié par les robots des moteurs de recherche.

Quels sont les différents types de Backlinks ?

Concrètement, il existe 4 grandes familles de backlinks. Dans l’idée de générer des backlinks, toutes les pistes sont à explorer. Cependant, il ne faut en abuser d’aucune.

Représentation schématique d’une stratégie de Linkbuilding

Les différentes types de Backlinks sont :

  1. Les Annuaires : il y a 15 ans, lorsque l’on souhaitait positionner son site internet dans les meilleures positions des résultats de recherche, on fonçait sur les différents annuaires disponibles pour récupérer un lien. Vaille que vaille ! Entre temps, Google est devenu plus intelligent et a catégoriser cette technique comme contre-productive. Ce qui est vrai. Restent quelques annuaires pertinents, notamment ceux qui regroupent les initiatives locales ou relatives à votre niche.
  2. Les citations de marque : pour générer ce type de backlinks, il faut commencer à être connu et reconnu. Généralement, les entreprises ou start-ups innovantes n’ont pas trop de mal à en obtenir lorsque leur concept est réellement novateur.
  3. Le contenu existant amélioré : L’idée derrière cette catégorie est de regrouper tous les contenus existants sur les sites internet dans des articles qui traitent d’un sujet en profondeur. Ainsi, vous serez cités parmi d’autres marques / blogs / produits, mais l’article fait probablement autorité dans son secteur. De belles pages ressources bien argumentées permettent également de bénéficier de bons résultats lorsque l’on en abuse pas.
  4. Le contenu créé par la marque tel que les articles invités ou les achats de lien. Les résultats sont généralement extrêmement mitigés. Un article invité bien placé en revanche aura le pouvoir d’amener du trafic. Backlink + trafic + faible taux de rebond et durée de visite sur votre site longue = succès (tout simplement).
Le référencement c'est le contenu. La position, c'est les backlinks. Comment générer des backlinks ?

Comment générer des backlinks facilement en 3 étapes

Il y a une étape dont on ne parlera volontairement pas ici : l’achat de lien sur des blogs bizarres. Ne le faites pas, vous vous épargnerez une sanction.

Première étape : pensez votre stratégie de linking dès le départ.

En effet, si vous savez déjà que vous souhaitez apparaître le plus haut possible dans les résultats de Google, effectuer un travail préparatoire vous permettra d’asseoir vos bases.

Commencez par rechercher les mots-clés principaux de votre secteur d’activité, de votre marché ou de votre niche. Ces mots-clés vous permettront d’identifier les opportunités de contenu à forte valeur ajoutée.

Deux outils que l’on affectionne particulièrement pour chercher des mots clés :

  • SEM Rush : l’un des outils les plus puissants actuellement sur le marché pour tous vos travaux de SEO. On en parle plus longuement ici : Comment optimiser le SEO de son site e-commerce
  • Answer The Public : Un outil gratuit de visualisation de ce que cherchent les internautes sur un sujet. On vous montre ça en image avec la requête “Entrepreneur” ci-dessous :

Deuxième étape : Créez du contenu de très grande qualité

Cela va de soi. Si vous créez du contenu moyen, de moins bonne qualité que ce qu’on trouve déjà sur internet, personne de voudra linker vers votre site internet.

Quand vous créez un article, pensez d’ores et déjà à deux types de personnes : ceux qui vont le lire, et ceux qui vont le recommander sur leur site / blogs / réseaux sociaux.

Afin de donner envie à vos futurs interlocuteurs de faire un lien vers votre site web, il faut que votre contenu soit sexy. Rédiger un gros bloc de 3000 mots dans un synthaxe approximative et rempli de fautes d’orthographe n’est donc pas approprié.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, il existe des contenus qui sont plus Link-friendly que d’autres :

  • Les infographies
  • Les images / citations
  • Les listes
  • Les livres, ebooks, guide, livres blancs
  • Les tutoriaux
  • Les interviews, les podcasts
  • Les contenus vidéos
  • Les études de cas et analyses
  • etc…

Tous les contenus cités ci-dessus sont généralement perçus comme vecteurs de qualité, et on aimera les recommander.

Troisième étape : Qui contacter pour générer des backlinks ?

Maintenant que vous avez créé votre contenu irrésistible, le travail ne fait que commencer. C’est l’heure de la campagne de promotion de votre article.

On en a déjà parlé plus tôt sur ce blog, une des techniques pour générer facilement des backlinks, c’est d’identifier les liens morts dans une page qui traite de votre sujet. On vous rappelle l’outil à utilise : Check My Links

Au-delà de ça, identifiez grâce à SEM Rush les sites internet qui sont les mieux ranker sur la requête précise de l’article, ou sur les sujets connexes. Par exemple, si vous venez d’écrire un méga-article sur “Que faire / que voir en Baie de Somme ?”, ciblez les sites d’offices du Tourisme.

Désormais, c’est à vous de faire démonstration de votre capacité de persuasion en contactant directement les webmasters des sites que vous aurez identifiés. Sachez qu’ils ne vous doivent rien. Donc, évitez de venir sur vos grands chevaux, et optez plutôt pour une relation sur la durée.

Si c’est la première fois que vous contactez quelqu’un, vous devrez prouver que le lien que vous leur demandez d’ajouter à leur site internet est pertinent et apportera un plus à son audience. C’est un travail fastidieux, mais au fil des mois vous obtiendrez un certain nombre de liens qui compteront dans l’algorithme Google, et vos positions s’en verront récompensées.


Toujours sur le sujet du SEO, vous aimerez probablement les articles suivants :

Partager cet article

4 réflexions au sujet de “Pourquoi et comment générer facilement des Backlinks ?”

  1. L’option CheckMyLinks fait partie de mes favorites. Ça crée une approche pertinente vers le site qu’on contacte, j’ai eu quelques excellents résultats grâce à cette méthode. Attention par contre, le contenu doit être vraiment bon.

    Répondre
    • Merci pour votre retour d’expèrience Olivier. Lorsque l’on utilise cette technique, il faut effectivement avoir un contenu de qualité sinon c’est peine perdu.

      Répondre

Laisser un commentaire