fbpx

10 conseils pour bien référencer son blog

70%. C’est le pourcentage de clics pour une requête sur Google, qui se concentrent sur la première page. Le référencement d’un blog, d’un site, ou plus simplement d’un article est donc très important. On appelle SEO l’ensemble des techniques qui permettent de mieux référencer son blog, positionner naturellement un site sur les résultats des moteurs de recherche.

Bien que le SEO ait beaucoup évolué ces dernières années, il ne change pas drastiquement de manière quotidienne. Cependant, c’est une science qui bouge, avec des nouveautés souvent annoncées et nous devons être de plus en plus aguerris pour réagir face à ces évolutions.

Créer un blog prend quelques minutes à peine, mais bien réussir son indexation est un travail délicat et long.

Dans cet article, nous allons voir 10 méthodes pour mieux référencer son blog.

#1 Optimiser votre article à l’aide des mots clés

Lorsque l’on parle de référencement de son blog, cela passe en premier lieu par une bonne indexation de ses articles. Ce sont eux qui vont être le reflet du contenu de votre site. Et c’est sur ce reflet que les robots de référencement vont s’appuyer.

Pour optimiser l’indexation d’un article, il est très important d’y insérer des mots clés.

Pour cela, il est important de savoir ce que les internautes recherchent. L’un des outils les plus développés et gratuit est le site d’analyse fournit par Google : Google Trends (disponible à cette adresse : https://trends.google.fr/), ou encore Google AdWords. En rentrant un mot, un terme ou même une phrase, le site vous donnera toutes les informations à savoir sur la quantité et la qualité des recherches pour cette expression.

Le choix de votre titre de page est d’une importance capitale.

Si vous souhaitez que votre titre comporte plusieurs mots clés, il est important que les termes apparaissent à plusieurs endroits de l’article. Attention cependant, la sur optimisation (écrire des dizaines de fois à la suite un mot clé par exemple) est fortement pénalisée par la politique SEO de Google, ce qui aura pour effet d’être contre-productif sur votre référencement. Attention donc à trouver un juste milieu.

Vous pouvez également utiliser SMRush qui est l’un des outils leader sur le marché afin de vous aider à trouver des mots clés, backlink et analyser le SEO de votre site.

La concurrence peut être rude sur les grosses requêtes, il ne faut donc pas hésiter à trouver des mots clés moins recherchés, évitant ainsi un oubli certain dans les pages de recherches.

Référencer son blog
Référencer son blog

#2 Optimiser le titre de votre article à travers les balises Hx

Toujours dans le domaine de l’optimisation, un point bien plus rapide mais non négligeable : L’Optimisation des titres de paragraphes de votre article.

En effet, vos titres représentent un point d’indexation primordiale, c’est ces balises qui donnent à Google la strucutre de votre article.

Il est donc très important que votre titre principal soit en balise H1.

Sans rentrer dans les détails techniques, il existe une hiérarchie de titres et sous-titres, allant de H1 à H6. Et beaucoup de blogs sont mal référencés à cause de l’absence de ces balises. Veillez donc à respecter une bonne hiérarchie.

#3 Utiliser des Tags & Catégories

Les Catégories et Tags sont le squelette de votre site. Lorsqu’ils sont utilisés à bon escient, ils peuvent être un facteur de bon référencement.

En effet, l’algorithme Google identifiera et indexera plus facilement votre contenu s’il comporte des catégories et des tags.

De plus, l’ajout de catégories permet une bonne organisation de votre site, une publication plus simple d’articles et surtout une recherche plus agréable pour les internautes.

 #4 Prendre son temps pour la rédaction

Un article bien référencé est un article de qualité. Et Google sait reconnaitre un article de qualité grâce à plusieurs critères à respecter.

Il ne faut pas hésiter à prendre un peu plus de temps pour la rédaction de son article, si le référencement en est démultiplié.

Allez voir les articles concurrents, en tête de recherches. Pourquoi sont-ils si bien référencés ? Quels thèmes abordent-ils ? N’hésitez pas à vous inspirer, sans pour autant plagier.

Un article de qualité pour Google est aussi un article contenant un certain nombre de mots.

Une étude réalisée en 2016 montre ainsi que sur 1 million d’articles analysés, les mieux référencés contiennent 2000 mots en moyenne. N’espérez donc pas un référencement de qualité avec un article de 300 mots.

Attention cependant, il ne s’agit pas d’un quota à remplir. Et c’est pourquoi prendre son temps est crucial, écrire 2000 mots d’une piètre qualité pour optimiser la taille de son article ne sera que contre-productif.

Vous avez du mal avec la rédaction ? Faites vous aider avec des personnes qui ont ces compétences sur 5euros.

Référencer son blog
Référencer son blog

#5 Assurer une compatibilité mobile

Les supports mobiles regroupent à la fois les téléphones portables, les smartphones et les tablettes. L’usage de ces objets s’est accru exponentiellement ces dernières années et l’engouement ne semble pas près de s’essouffler.

Les parts de marché sont telles, qu’elles représentent plus de 50% du trafic internet aujourd’hui. Face à ce tournant historique, Google a décidé en 2015 d’intégrer un nouveau critère de positionnement, les sites compatibles mobiles.

Ainsi, le fait d’avoir des pages de ce type sur son site, accroit fortement son classement dans les SERP mobiles, au détriment des sites web non adaptés.

Utilisez donc un site responsif, ou un format AMP pour optimiser au mieux votre référencement grâce à la compatibilité mobile.

Google a décidé de mettre en place un site permettant de tester la compatibilité mobile de notre site, disponible à cette adresse : https://search.google.com/test/mobile-friendly?hl=fr

#6 Faire attention au Duplicate Content

Le Duplicate Content, ou contenu dupliqué en français, s’apparente à du plagiat. Cette pratique est fortement condamnée par les moteurs de recherche, surtout Google.

Si vous publiez un article sur votre blog, assurez-vous que le contenu soit unique. Reformulez les phrases, croisez les sources mais ne copié-collé jamais de phrases ou citation complètes.

Si le moteur de recherche détecte un Duplicate Content, il va alors prendre le site d’origine (en regardant les dates de publication et la force d’impact du site) et volontairement ‘plomber’ le plagieur. Le seuil est de 70%. Autrement dit, Google ne pénaliserait les pages pour duplicate content qu’à partir du moment où 70% de leur contenu est identique à celui d’une autre page. Ce seuil est particulièrement élevé. Pour d’autres, il s’établirait plutôt autour de 40%, voire moins.

Pour vérifier le taux du duplicate content, le site CopyScape permet de repérer les pages qui copient votre contenu.

#7 Vérifier le temps de chargement de son site

Le PageSpeed a été créé en 2009 et correspond à l’une des dernières innovations marquantes de Google en termes de référencement. Il s’agit d’une note calculée sur 100, qui comporte de nombreux critères d’optimisations de pages afin d’accélérer leur chargement et leur vitesse d’accès pour l’internaute.

Une étude réalisée par KissMetrics a révélé qu’avec un temps de chargement supérieur à 3 secondes en moyenne, l’utilisateur quitte la page avant que son contenu ne soit affiché !

Si les utilisateurs quittent votre site dans un temps très faible comme celui-ci, Google le remarquera et votre référencement sera impacté négativement.

D’un point de vue technique, Google a révélé que 2 facteurs principaux étaient pris en compte dans ce référencement :

  • Vitesse pure du serveur : Temps de téléchargement d’une page par le bot de Google.
  • PageSpeed traditionnel : Temps de chargement d’une page dans le navigateur.

Liste des facteurs d’optimisation

Google a volontairement mis en place une ressource aidant les développeurs web à s’y retrouver avec 31 critères d’optimisations de chargement répartis en 2 règles.

Il y a ainsi des règles relatives à la vitesse. Il faut par exemple éviter les redirections, autoriser la compression, exploiter la mise en cache du navigateur, optimiser les images et bien d’autres facteurs encore.

Et il y a les règles relatives à l’ergonomie. Il faut par exemple éviter les plug-ins, utiliser des tailles de police lisibles et bien d’autres facteurs encore.

Le temps de chargement de son site est un point très important, mais tellement technique et complet qu’il nous faudrait un article entier pour détailler cette technique de référencement.

Référencer son blog
Référencer son blog

#8 Améliorer le PageRank Google à l’aide des BackLinks

A l’image du PageSpeed vu précédemment, le PageRank est un critère qu’utilise Google pour calculer la popularité du page web et ainsi établir un classement dans les pages de résultats.

L’algorithme calcul une note entre 0 et 10 en se basant sur une centaine de facteurs prédéfinis.

Le PageRank n’existe plus en tant que tel, il n’est en tout cas plus rendu public aux administrateurs de site internet.

L’un des facteurs les plus important est la notion de backlinks. Ce sont les liens entrants d’un blog. Et bien utilisé, vous pouvez augmenter votre score de popularité de manière fulgurante !

Plus la source du lien est pertinente et le contenu de qualité, et plus votre note augmentera ! Google tient aussi en compte la variation des ancres, le nombre de nofollow etc … Vous trouverez plus d’informations sur les backlinks dans notre article.

#9 Maitriser le sitemap.xml

Le sitemap est un fichier qui a révolutionné le référencement. Basé sous licence libre, il évolue donc en permanence par le biais de la communauté. Créer son propre fichier sitemap est donc très important si vous voulez une indexation optimale de vos pages.

Pour résumé, c’est un fichier XML qui recense la totalité de vos pages à indexer, URL après URL.

Grâce à ce fichier sitemap, les robots des moteurs de recherche peuvent facilement connaitre et explorer les différentes pages d’un site web. Prenez donc le temps d’en créer un !

#10 Vérifier les fichiers .htaccess

Les fichiers .htaccess représentent des listes d’options de configuration relatives aux serveurs.

Ce sont les premiers fichiers lus par un robot avant même le fichier robots.txt !

Ces fichiers peuvent contenir des options et des autorisations d’accès à votre site Internet. Faites bien attention à ne pas interdire l’accès aux robots des moteurs de recherche dans vos fichier .htaccess.

Pour aller plus loin

La référencement naturel est un processus long, il faut souvent plusieurs mois pour récolter les fruits de son travail sur le SEO de son site Internet. Soyez patient !

Pour en savoir plus et échanger sur le sujet, rejoignez sur notre groupe Facebook.

Vous aimerez également :

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour noter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de vote, soyez le premier !

Laisser un commentaire