fbpx

8 choses à savoir avant de lancer une activité dropshipping

Depuis quelques temps, vous vous renseignez sur le e-commerce et plus particulièrement sur le dropshipping. C’est en effet une manière simple de se lancer, qui ne nécessite pas un investissement trop conséquent. Cela permet alors à quiconque d’entreprendre. Il existe de nombreuses chaînes Youtube et de nombreux sites web sur lesquels il est possible d’obtenir des informations utiles pour lancer une activité dropshipping.

Vous avez donc eu l’occasion d’acquérir les connaissances de base, mais cependant le flot d’informations est si important qu’il est difficile de faire la part des choses. On entend tout et son contraire, il est alors compliqué de savoir qui écouter et pourquoi. De ce fait, vous ne savez pas vraiment quels sont les éléments les plus importants à prendre en compte avant de se lancer en dropshipping.

Nous avons sélectionné 8 choses à savoir avant de lancer une activité dropshipping. Ces critères sont à connaître et il est essentiel d’en avoir conscience.

La réussite n’est pas immédiate

Le premier point que nous souhaitons aborder avec vous est que la réussite n’est pas immédiate. En effet, en règle générale, il n’est pas rare qu’un nouvel e-commerçant passe par de nombreux échecs avant de parvenir à vivre réellement de son métier.

Cela est tout à fait normal. Vous ne pouvez pas réussir du premier coup. Du moins, il y a peu de chances pour que cela vous arrive. Mais encore une fois, cela est normal et il ne faut pas se décourager. Vous allez donc devoir faire preuve de patience et de persévérance.

On dit souvent qu’il n’y a que les personnes qui abandonnent qui ne réussissent pas. Cela peut vous paraître bête, mais si l’on y réfléchit bien, c’est un raisonnement plutôt juste. Imaginez que vous passiez 15 ans à tenter de vivre du dropshipping. Pensez-vous sincèrement que vous ne finirez pas par y arriver ?

Au fil des mois et des années, vous apprendrez énormément. Cela vous aidera à passer des étapes et à finalement parvenir à atteindre votre objectif, quel qu’il soit. C’est en forgeant que l’on devient forgeron. C’est en apprenant et en acquérant toutes les connaissances et compétences nécessaires que vous parviendrez à devenir un vrai e-commerçant.

Le choix du marché ou de la niche a de l’importance

Un autre critère important pour optimiser vos chances de réussite est de choisir une niche ou un marché intéressant. Pour cela, il faut prendre en compte plusieurs aspects.

Le premier est le fait de choisir une niche dans laquelle vous vous sentez à l’aise. En effet, certaines personnes vous diront que cela n’est pas nécessaire, mais pourtant il est tout de même plus agréable et plus motivant de travailler dans un contexte qui nous plait. Pourquoi ne pas en profiter et choisir un domaine qui vous passionne ?

La seconde chose à prendre en compte est le potentiel de ce marché ou de cette niche. Si vous avez une passion qui n’intéresse absolument personne, il n’est pas judicieux de se lancer dans cette niche. En revanche, si vous savez que vous n’êtes pas seul et que les signes pour se lancer sont au vert, il ne faut pas hésiter. Par exemple, si vous voyez qu’il existe déjà des concurrents, c’est bon signe !

Attention cependant à ne pas vous lancer sur un marché saturé dans lequel il peut être très compliqué de se faire une place, particulièrement en tant que débutant.

Fournisseurs
Fournisseurs

Tous les fournisseurs ne se valent pas

Une fois que vous avez choisi votre marché, il faudra partir à la recherche de produits qui intéressent votre audience. C’est là que vous allez avoir affaire à une autre problématique : le choix de votre fournisseur.

Effectivement, s’il y a bien un point à ne pas prendre à la légère, c’est bien le choix de son fournisseur. Il en existe des milliers partout dans le monde. Vous avez l’embarras du choix. Cependant, il faut être en mesure de choisir un fournisseur sérieux, réactif et qui propose des délais de livraison convenables.

Pour cela, vous pouvez vous rendre en physique chez des fournisseurs près de chez vous, contacter des grossistes sur internet ou bien opter pour des plateformes spécialisées en dropshipping  telles que BigBuy ou Aliexpress.

Autre chose à savoir avant de lancer une activité dropshipping : La boutique a de l’importance

On entend parfois que le design de sa boutique en dropshipping n’est pas important. De plus, on voit de nombreux exemples de boutiques en ligne qui ne sont pas très belles, mais qui parviennent tout de même à réaliser des ventes.

De notre côté, nous vous conseillons tout de même de prêter attention à l’aspect visuel (et pratique) de votre boutique. Il est important que les prospects qui arrivent sur votre boutique la trouve accueillante et attractive. Il faut être en mesure de proposer du contenu et des produits de qualité sur un site web qui respire la qualité ! Et oui, si votre site n’est pas beau, que les couleurs sont tristes et que les images sont floues, vous ne refléterez pas une image positive et qualitative de votre boutique.

Les prospects auront alors un a priori sur la qualité de vos produits et ne vous feront pas forcément confiance. Vous perdrez alors des ventes bêtement.

Attention tout de même, il est essentiel de se lancer plus ou moins rapidement, sans faire attention au moindre détail. Réalisez une jolie boutique, faites vos premières ventes, puis passez ensuite à l’étape d’optimisation.  

Il faut diversifier les régies publicitaires

On vous invite souvent à utiliser Facebook Ads. C’est en effet un bon début et une bonne source de trafic. Cependant, il est important de diversifier les sources de trafic de son site web. Il n’est en effet pas recommandé de baser toute son entreprise et tout son chiffre d’affaires sur une seule et même source.

Imaginez que Facebook décide de bloquer votre compte marchand. Vous ne pouvez alors plus promouvoir vos produits, vous ne réalisez plus de vente et ne percevez plus de revenu.

C’est pour cette raison qu’il est intéressant de se tourner vers d’autres sources de trafic payant telles que Google Ads, Snapchat Ads ou encore la publicité native.

Le trafic gratuit est un vrai plus

Ce point va de pair avec le précédent. Il est primordial de penser à l’avance à une stratégie qui vous amènera du trafic gratuit et donc, des ventes sans investir d’argent.

Pour cela plusieurs options s’offrent à vous. Il vous est possible de travailler votre référencement naturel très tôt afin d’avoir de premiers clics sur Google d’ici quelques mois. Il est alors nécessaire de passer beaucoup de temps à rédiger du contenu et à trouver des liens externes. Vous avez également la possibilité de payer quelqu’un pour de la rédaction.

Il est possible également d’obtenir du trafic gratuit grâce aux réseaux sociaux. Il faut alors être suffisamment actif et partager du contenu de qualité. N’hésitez pas à vous former sur les différents réseaux sociaux.

Preuve sociale
Preuve sociale

Moins de ventes sans preuve sociale

Une autre chose à savoir avant de lancer une activité dropshipping est que la preuve sociale est un élément clé dans la décision d’achat d’un client. En effet, pour prendre sa décision, le client va en général chercher à savoir si le produit qu’il souhaite acquérir a déjà été acheté par d’autres personnes, et surtout si ces derniers en sont satisfaits.

C’est pour cette raison que la plupart des sites e-commerce mettent en avant les avis clients grâce notamment à de petites étoiles. Vous devez laisser la possibilité à tous vos clients de laisser leur avis quant au produit qu’ils ont acheté sur votre boutique en ligne.

Ainsi les clients suivants seront plus à même de faire leur choix. Si votre produit est bon, il passeront alors plus facilement à l’achat.

N’hésitez pas à envoyer un email à tous vos clients une fois que vous êtes sûr qu’ils ont bien reçu le produit commandé et qu’ils ont eu le temps de le tester. Vous pouvez les remercier de la commande qu’ils ont passé chez vous et les inviter à laisser un avis client sur votre site. Cela aidera vos futurs prospects à passer à l’achat plus facilement.

La page de paiement doit être soignée

Le passage en caisse (ou “checkout”) est une étape importante dans le processus d’achat. Il s’agit en effet de la page sur laquelle vos clients vont entrer leurs informations personnelles et leurs informations de paiement.

Il est essentiel que cette page soit travaillée afin de faire en sorte que les clients se sentent en pleine confiance. De ce fait, évitez de laisser des champs en anglais et faites bien attention à ce que tout soit lisible et compréhensible.

Ensuite, mettez en avant les badges de confiance tels que “paiement sécurisé” ou encore “satisfait ou remboursé”. Cela permet de rassurer les clients et de leur montrer qu’ils ont toutes les raisons d’avoir confiance en votre site internet et en votre entreprise.

Enfin, vous devez proposer les types de paiements que les clients ont l’habitude de voir. Le fait d’utiliser Paypal par exemple, peut rassurer certains clients.

Voici donc un aperçu des choses à savoir avant de lancer une activité dropshipping. Nous espérons que ces informations vous seront utiles. Afin d’avoir de nombreuses autres informations sur le dropshipping, nous vous invitons à vous rendre sur les autres articles de notre blog.

Pour échanger sur le sujet, rejoignez notre groupe Facebook.

Vous aimerez également :

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour noter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de vote, soyez le premier !

Laisser un commentaire