fbpx

Emailing : 8 règles d’or pour une Newsletter efficace

Chaque année est annoncée la mort de l’e-mailing. Pourtant, il est toujours là, et il reste un levier puissant dans le domaine de la relation client : acquisition, transformation, fidélisation, etc… L’e-mail n’est pas mort. Par ailleurs, on dit souvent que l’argent se trouve dans la liste : et c’est vrai. Mais pour que l’argent se trouve ensuite sur votre compte, il va falloir mettre en place une stratégie e-mailing. Parmi celle-ci, savoir créer une newsletter efficace.

Nous vous livrons 8 conseils fondamentaux pour réussir votre newsletter à tous les coups. Prenez-la comme une checklist et complétez chaque étape les unes après les autres. A vous de jouer.

#1 : Newsletter : apportez de la valeur à votre audience !

Planifier d’envoyer une Newsletter à son audience, c’est bien. Mais combien d’e-mails pensez-vous qu’ils reçoivent chaque semaine ? Combien pensez-vous qu’ils lisent réellement. Enfin : pourquoi liraient-ils vos e-mails ?

Une newsletter efficace, c’est avant tout une newsletter ouverte. Et avant tout aspect graphique ou stratégique lié à celle-ci, le plus important reste le fond : apportez du contenu pertinent à vos lecteurs !

Pour ce faire, vous devez connaître votre cible et ses problèmes. Quelles questions se pose-t-elle ? Qu’est-ce qui l’intéresse en plus haut lieu ?

Prenons l’exemple de la Newsletter de La Ruche Qui Dit Oui. Appelée “La Lettre de la Ruche #xxx”, celle-ci est une sorte de petit magazine apportant du contenu très intéressant pour une cible qui partage les mêmes valeurs que l’entreprise. Ces valeurs étant : la consommation raisonnée, l’écologie et les circuits-courts, La Ruche s’appuie sur ces thématiques pour créer du contenu de valeur pour son audience.

Voici un exemple de newsletter efficace
Voici un exemple de newsletter efficace

Résultat, la Newsletter de La Ruche est attendue, elle est ouverte, elle se lit, se partage. Et elle ne matraque surtout pas le lecteur de messages commerciaux.

#2 : Créez des segments

Comme mentionné lors du point précédent, le meilleur moyen d’apporter de la valeur à son audience est de la connaitre.

Pour ce faire, segmentez vos listes d’e-mails ! N’hésitez pas à être très précis dans votre segmentation, autrement, lorsque vous aurez plusieurs milliers d’adresses, il deviendra difficile d’adresser le bon message à la bonne audience.

Si vous vendez des formations en ligne, formez 1 liste par formation ! Celle-ci vous permettra de créer des séquences d’emails ultra efficaces :

  • Enquête de satisfaction sur la formation suivie
  • Upsell du produit qui va parfaitement compléter ladite formation
  • Fidélisation : vous mettez un nouveau module en ligne, informez vos clients !
  • De grandes nouveautés affectent votre secteur ? Gagnez en légitimité en transmettant l’info avant tout le monde !

La plupart des outils en ligne d’emailing ou autorépondeurs permettent aujourd’hui de créer facilement des listes. Pour aller plus loin, nous vous aidons à choisir le meilleur autorépondeur !

#3 : Choisissez stratégiquement le titre

Attaquons le coeur de l’e-mail : son titre. Rien n’a plus d’importance que le titre quand il s’agit de choisir d’ouvrir ou non un e-mail.

Sachez être à la fois percutant, intrigant, puissant, tout en restant concis. Oui, c’est facile à dire, pourtant c’est bien le meilleur conseil que nous puissions vous donner. Votre titre doit paraître irrésistible et parler le même jargon que votre audience. Voici quelques idées de titres percutants :

  • [PRENOM] 5 idées pour améliorer votre productivité dès aujourd’hui
  • [PRENOM] Quel est votre plus grand défi cette année ?
  • Vous avez 15 minutes, [PRENOM] ?
  • J’ai quelque chose pour vous !
  • Nouveau : le [produit] de l’année 2020 !

Si vous souhaitez complètement foirer votre Newsletter, choisissez un titre qui soit :

  • dupe votre lecteur : “RE: …” ou “FW:…”
  • contient des mots GRATUIT, URGENT, PROMOTION : direct dans les Spams
  • ne sont pas bien formatés : par exemple quand la balise [prénom] reste visible ou que les accents sont mal convertis en caractères et deviennent un code indéchiffrable.

#4 : Une newsletter efficace grâce à un e-mailing beau et bon !

Afin de réussir son e-mailing, un élément à ne pas sous-estimer est l’aspect graphique de son courriel.

En effet, celle-ci doit rester agréable à lire, tel un magazine. De ce fait, il est conseillé d’aérer le texte, de rester concis, et surtout, d’inclure des images au sein de la newsletter.

Parce qu’une image vaut mieux que 1000 mots, voici un exemple issu d’un template créé par Sendinblue. Il n’y a plus qu’à mettre vos illustrations, rédiger vos descriptifs, et c’est parti !

#5 : Respectez votre identité

Votre entreprise a une identité : celle-ci est régie par votre charte graphique, comprenant couleurs, logo, police d’écriture et style global.

Votre newsletter doit être en parfaite adéquation avec votre charte graphique, puisque l’objectif de celle-ci est d’asseoir votre notoriété spontanée.

Dessinez votre propre template de newsletter à partir des dizaines qui sont proposés sur tous les outils en ligne, et assurez-vous d’en rester proche à chaque fois :

  • Position du logo. Si vous décidez de le placer à un endroit, ne le changez pas tous les 3 jours de place
  • Couleurs principales : fond, encadrés, écritures, etc…
  • Couleurs des boutons : notez les références et reprenez-les à chaque newsletter
  • Polices d’écritures : Votre typographie fait partie intégrante de votre charte. Respectez-la.

#6 : Pas de “noreply”

On a tous déjà eu affaire à un e-mail dont l’expéditeur était le fameux No-Reply. Probablement le destinataire le plus célèbre du monde.

Pourtant, voici une opportunité puissante de créer une newsletter efficace : engagez la conversation !

Comme nom d’expéditeur, vous pourriez par exemple utiliser :

  • Un prénom : il humanise la relation, offre davantage de proximité
  • Un mot, tel que “bonjour” ou “hello” : pour plus de sympathie et de légèreté.

A la fin de l’e-mailing, ouvrez la discussion avec votre cible ! Posez-lui une question ouverte, invitez-la à répondre et prenez le temps de traiter ces e-mails. Vous fidéliserez votre audience davantage que vous ne pourriez l’imaginer. Cette loyauté boostera votre taux de conversion, c’est assuré.

#7 : Ayez toujours un Call To Action !

Ne nous mentons pas. Lancer un projet de newsletter n’a pas pour objectif de simplement dire qu’on le fait. Au contraire, chaque newsletter doit avoir son propre objectif, et disposer d’un Call To Action (CTA) vous permettant de l’atteindre.

Vous lancez un nouveau produit ? Faites-le découvrir à votre audience.

Vous souhaitez tester votre liste sur un sujet pour créer un nouveau segment ? Réaliser rapidement un livre blanc ou un guide, et proposez-le en téléchargement. Les personnes qui auront cliqué sur le bouton feront partie de votre nouvelle liste et seront l’audience de votre nouveau ciblage.

Gardez cela en tête : si vous vous arrachez les cheveux à faire des newsletters efficaces, c’est pour vendre plus et augmenter votre chiffre d’affaires !

#8 : Nettoyez votre liste

Après avoir suivi les 7 conseils précédents, vous voilà plus prêts que jamais à affronter la jungle de la Newsletter. Après avoir passé des semaines, voire des mois à récolter des adresses e-mails, il est temps de tester votre audience.

Le taux d’ouverture de votre liste est, certes, primordial. Il faudra analyser chaque élément cité dans cette article pour connaître ses pistes d’amélioration. Mais un élément est fondamental, surtout après l’envoi de sa première newsletter : les NPAI. Littéralement, cela signifie “N’habite Pas à l’Adresse Indiquée”, mais cela correspond aux “badmails”, c’est à dire aux e-mails qui renvoient un message d’erreurs.

Leur cause principale est que le domaine sur lequel est hébergé l’e-mail n’existe plus. Dans de plus rares cas, il s’agit de fautes de frappes.

Ce taux de NPAI doit être réduit à néant le plus tôt possible, et un nettoyage de sa liste est fondamental. Si vous ne nettoyez pas votre liste, vous dégraderez votre taux de délivrabilité et verrez de plus en plus de vos newsletter atterrir dans les spams.


Il existe plusieurs outils en ligne pour créer une newsletter performante et esthétique. Voici les meilleurs outils d’e-mailing présents sur le marché en 2019 :

  • Sendinblue : l’un des plus performant en 2019 ! Très complet et facile à prendre en main
  • Aweber : probablement le plus connu, mais aussi le plus onéreux
  • GetResponse : gratuit pendant 30 jours sans CB, il est le préféré des solopreneurs ou de ceux qui se lancent car ses tarifs sont très accessibles
  • Klaviyo : l’outil des sites e-commerce et boutiques shopify

Pour aller plus loin, les articles suivants devraient vous intéresser :

Qu’est-ce qu’un autorépondeur ?

Pour avoir un autorépondeur et que peut-on faire avec ?

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour noter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de vote, soyez le premier !

Laisser un commentaire