Comment écrire pour Internet ?

Écrire, cela peut paraître simple en soi. Cependant, écrire pour internet est tout un art. Votre contenu ne doit pas simplement vous plaire. Il doit plaire à un maximum de personnes. Il doit également plaire aux moteurs de recherche si vous espérez être vu et lu. Vous devez donc répondre à beaucoup d’exigences tout en produisant du contenu qui vous plaise. Écrire pour internet, ce n’est donc pas si simple !

Il vous serait donc utile de disposer d’un guide qui vous permet d’appliquer les règles fondamentales pour (bien) écrire pour internet.

#1 Écrire des titres

Un titre est tout aussi important que l’entièreté de votre texte. En effet, c’est la première chose que le lecteur verra. Il va déterminer s’il souhaite lire votre texte rien qu’à la lecture de votre titre.

D’où l’importance de bien le travailler et appliquer quelques règles simples afin d’écrire des bons titres.

Des titres courts et percutants

Les titres courts sont les meilleurs. Ils ne doivent pas dévoiler l’intégralité de votre contenu mais seulement en donner le sujet.

Pour qu’ils donnent envie, ils doivent être percutants. Vous devez pour cela utiliser des mots accrocheurs : “pourquoi”, “absolument”, “génial”, “important”, “secret”, “comment”…

Ils vont sous-entendre que vous allez répondre à une problématique ou alors susciter un sentiment particulier tel que la curiosité ou l’urgence.

Des titres visibles et compréhensibles

Le titre doit être visible. Entendez par là qu’il doit être évident et donc mis en évidence en utilisant une police plus grande ou en le mettant en gras.

De plus, votre titre doit être simple de compréhension. Afin d’attirer un maximum de personnes à lire votre contenu, vous devez absolument utiliser un vocabulaire clair et simple accessible à chacun. Si vous utilisez des mots trop compliqués, vous perdez déjà une partie d’un potentiel lectorat qui ne voudra pas en chercher le sens.

Des titres avec des mots clés

Google mais aussi tous les autres moteurs de recherche font attention à l’intégralité de votre contenu. Le titre n’échappe donc pas à la règle.

Il va entrer en jeu pour votre référencement naturel et va servir à indexer vos page web.

En plus de suivre les règles précédentes, vous devez utiliser un ou plusieurs mots clés qui sera repris dans le corps de votre texte.

En faisant cela, vous aidez les moteurs de recherche à mieux comprendre votre contenu et donc à mieux le référencer.

Que faire après avoir publié son premier article de blog ?

#2 Écrire du contenu

Une introduction courte et qui va à l’essentiel

L’introduction ne doit pas être trop longue afin de ne pas ennuyer le lecteur dès les premières phrases.

Afin d’accrocher le public, elle doit soulever la problématique puis résumer l’information que vous cherchez à donner de façon simple. Vous allez pour cela donner les grandes lignes de votre contenu avec la solution au problème. Promettez au lecteur des astuces et des solutions plus détaillées tout le long du texte afin de le capter et lui donner envie de lire l’intégralité de votre texte.

Un texte bien construit et aéré

Le corps du texte doit absolument être agréable à lire du début à la fin. Il doit également permettre au lecteur de s’y retrouver et de bien comprendre le cheminement que vous avez construit.

Vous devez donc aérer la structure du texte et adapter la police d’écriture afin d’être accessible à tous. Mettez des interlignes et découpez votre texte en paragraphes. Vous pouvez également utiliser des listes à puces et des tirets afin de rendre votre contenu plus digeste plutôt que des gros blocs de paragraphes.

Votre texte doit être clair et le lecteur doit comprendre la suite logique que vous lui avez donnée. Pour cela, découpez votre texte avec des titres et des sous-titres.

Afin de vous aider, construisez votre plan et insérez les notions clés dans chaque partie que vous abordez. Cela vous permet de construire un texte structuré et vous gagnerez du temps dans la rédaction.

Un texte simple et clair

En plus de la partie “visuelle” du texte, le style d’écriture est important.

Vous devez évidemment écrire sans fautes d’orthographe ou grammaticale qui vous feraient perdre toute crédibilité.

De plus, il est important de rester le plus simple et le plus clair possible afin de bien se faire comprendre de tous. Pour cela, évitez les mots trop compliqués. Si vous devez utiliser des termes spécifiques ou techniques, il est important de bien les définir.

Afin de créer un texte fluide, il est important de faire des phrases courtes. Retenez cette technique : une idée pour une phrase. Si cette idée est trop longue, découpez la phrase et utilisez la ponctuation.

Utiliser la voix active est recommandée afin d’être plus percutant auprès du lecteur. Elle apporte une touche de proximité qui sera plus agréable à lire.

Un texte original

C’est une évidence mais il est important de le rappeler. Votre texte doit être original. Oubliez l’idée de prendre un texte qui vous plaît sur un autre site et de le coller sur le vôtre. Même en partie. Sachez que les utilisateurs savent également faire des recherches et risquent de tomber dessus. De plus, vous n’apportez aucune nouveauté ni valeur ajoutée dans votre texte qui sera donc totalement inutile.

Pour rappel, le plagiat est interdit par la loi. Les textes que vous trouvez sur les sites sont protégés par des droits d’auteur. Si vous ne citez pas la source du texte copié, vous risquez des poursuites judiciaires.

Plagier un texte, même en partie, va également pénaliser votre référencement. Les moteurs de recherche mettent en avant un contenu qualitatif qui apporte une réelle nouveauté et solution aux lecteurs. Votre texte copier ne sera donc jamais mis en avant lors d’une recherche.

Utiliser des mots clés et des balises pour le référencement

Encore une fois, vous devez également plaire aux moteurs de recherche. Pour indexer votre site, vous devez les aider à comprendre votre contenu.

Pour cela, vous devez utiliser des mots-clés tout du long de votre texte sans les mettre à chaque phrase non plus.

Utilisez également les balises H1, H2, H3…

Si ces notions ne vous parlent pas, il sera utile de vous former au référencement naturel à travers des formations ou encore des ouvrages spécialisés.

#3 Ajouter des liens

N’ajouter que des liens qui sont nécessaires

Les liens externes viennent appuyer vos propos ou donner des informations complémentaires. Vous ne devez mettre que ceux qui sont importants afin de ne pas perdre le lecteur dans différentes pages et articles. De plus, votre article est supposé être suffisamment clair sans avoir besoin de renvoyer sur d’autres articles.

Les mettre en évidence et les rendre explicites

Le lien doit être visible sans venir alourdir votre texte. Vous devez faire attention à ce qu’il ne soit ni trop court ni trop long. Pour être plus visible, vous pouvez utiliser une couleur différente.

Vos liens doivent également être clairs pour votre public. Évitez donc les simples “cliquez ici”. Le lecteur doit savoir sur quelle page ou type de contenu vous cherchez à l’emmener si vous voulez qu’il clique. Sinon, il aura l’impression que vous lui forcez la main ou pire, que vous cherchez à le tromper.

Si c’est un contenu téléchargeable, il doit également avoir connaissance du type de fichier et le volume de celui-ci.

Limiter également les liens internes

Les liens internes servent à envoyer votre lecteur vers une autre page de votre site. Ils sont à utiliser pour envoyer vers un article complémentaire par exemple. De plus, ils permettent un meilleur référencement sur les moteurs de recherche.

Cependant, évitez d’en mettre trop. S’il souhaite lire d’autres textes de votre site, le lecteur ira à l’issu de sa lecture sans que vous ayez besoin de l’inciter lourdement.

Pensez à insérer des mots-clés dans vos liens afin d’optimiser un peu plus votre référencement.

#4 Ajouter du contenu visuel

Le contenu visuel n’est pas obligatoire mais peut avoir une grande importance pour certains textes.

Il est important de bien le choisir et de s’en servir pour améliorer sa compréhension mais aussi votre référencement.

Un contenu visuel qui apporte une valeur en plus à votre texte

Votre contenu visuel doit être cohérent avec votre texte et apporter un plus.

Il peut s’agir de plusieurs types d’images ou de vidéos :

  • Un schéma explicatif,
  • une infographie,
  • une photographie du lieu ou de l’objet évoqué,
  • une vidéo explicative,
  • une vidéo de démonstration…

Si vous n’avez pas besoin d’image ou de vidéo pour illustrer votre texte, il est inutile d’aller chercher une image juste histoire de décorer. Elle ne sert à rien, seulement à rendre le chargement de votre page plus long.

Un contenu visuel optimisé pour le référencement naturel

Pour optimiser votre référencement naturel sur les moteurs de recherches, vous pouvez ajouter un texte alternatif à vos images. Le texte alternatif est une courte description simple qui comporte un ou plusieurs mots-clés.

Écrire pour internet ne s’invente pas. Vous allez vous perfectionner avec la pratique, en commettant des erreurs et en les rectifiant. Le mot clé : persévérance.

Vous aimerez également :

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour noter

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 1

Pas encore de vote, soyez le premier !

Laisser un commentaire